fcpe conseil local wimereux



DANS LA PRESSE :

La Semaine dans le Boulonnais 30/03/2011

scan110890000.jpg

La Voix du Nord du 30/03/2011

Dix-huit classes menacées de fermeture dans le Boulonnais à la rentrée

mercredi 30.03.2011, 05:06La Voix du Nord

 «On se défonce comme des malades et on nous retire            encore des moyens», reproche le SNUIPP-FSU.

«On se défonce comme des malades et on nous retire encore des moyens», reproche le SNUIPP-FSU.

|  LES VISAGES DE L’ACTUALITÉ |

Malgré de nombreuses mobilisations des parents depuis plusieurs semaines, 18 classes pourraient fermer dans le Boulonnais en septembre. Une annonce faite lors d’un groupe de travail à l’inspection académique, lundi. Même s’ils s’y attendaient, les syndicats se montrent très inquiets.

PAR CÉLINE RUDZ         boulogne@lavoixdunord.fr

Les fermetures prévues : en maternelle, Perrault-La Fontaine à Boulogne Dolto à Neufchâtel-Hardelot Mendès-France à Marquise Brel à Saint-Martin Fabre-d’Églantine à Wimereux RPI Bazinghen-Audinghen Prévert à Outreau et Dolto à Saint-Léonard. En élémentaire, Leuliette-Eurvin et Ferry-Bertrand à Boulogne Evrard à Ambleteuse Les Tilleuls à Outreau Rodin-Rostand à Saint-Martin Nesles. « On s’y attendait, mais le Boulonnais est particulièrement touché, regrettent Dominique Copin et Florence Ferfaille (SE-UNSA). On va continuer à maintenir la pression pour défendre les écoles et lancer un signal pour la rentrée 2012. »

Les fermetures en suspens : Macé-Bucaille à Boulogne Vert-Giniau à Hesdin-l’Abbé Prévert à Saint-Martin et Saint-Exupéry à Outreau. « Ces situations vont être étudiées avant le comité technique paritaire (CTP) du 5 avril ou avant celui de juin, explique Brigitte Esbens, enseignante en maternelle et déléguée SNUIPP-FSU. Les effectifs annoncés vont être vérifiés. Ça va se jouer à 2-3 enfants près. » > Une fermeture abandonnée : Les Fleurs, à Wimille.

RASED : cinq postes de maîtres E (soutien scolaire) et trois postes de maîtres G (qui travaillent surtout sur le comportement) vont être supprimés. Un poste d’animateur soutien disparaît également.

Les élèves de 2 ans : « On ne les compte plus dans les effectifs, sauf en RAR – Réseau ambition réussite -, rappelle Brigitte Esbens. Ils ne seront accueillis que s’il reste des places, dans des classes comptant moins de 30 élèves. Certaines écoles pourront en prendre, d’autres non… C’est catastrophique, car certains parents qui n’ont pas les moyens de faire garder leurs enfants ne pourront pas recommencer à travailler. Pour le syndicat, « l’école à 2 ans, c’est le langage mais aussi la socialisation. Quels seront les critères pour choisir ceux qui pourront y entrer ? L’école va vers l’exclusion, avec des écarts qui se creusent. On est désabusés ».

Les prochaines actions : les parents du RPI de Bazinghen-Audinghen se réuniront vendredi. Ceux de Fabre-d’Églantine (Wimereux) ont occupé leur école hier. Des actions « école morte » sont prévues à Outreau jeudi et vendredi. •Le CTP du 5 avril devrait être boycotté par les syndicats et reporté au 8.


Laisser un commentaire

entresnous |
Travailleurs Frontaliers |
TABLE RONDE FRANCAISE de M... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | wodaabe
| Résidence Clair Soleil
| .....................SAUMUR...